NOTE : Le temps est le principal facteur dans le succès des opérations de recherche. L’obscurité de la fin de journée et de la nuit constitue un obstacle majeur. Si la disparition d’une personne est constatée moins d’une heure avant le coucher du soleil, prévenir immédiatement les services d’urgence, indépendamment de ce qui est mentionné plus bas.

1. Mesures préalables

   Disposer d’un système d’alarme fonctionnel et efficace.

2. Code de conduite en situation de personne manquante

  • Sécuriser les campeurs en les rassurant sur les mesures prises pour retrouver la personne manquante.
  • Éviter la dispersion des campeurs, de façon à ce que des initiatives louables pour participer aux recherches ne conduisent à la disparition d’autres campeurs, qui se seraient égarés.
  • Dans l’éventualité d’une intervention pour retrouver une personne manquante, toujours assurer sa sécurité d’abord et avant tout.
1er témoin   Coordonnateur des opérations d’urgence  (COU)  

1er dirigeant du camp
(ou son représentant désigné)

1. Au constat d’une personne manquante, informer le plus rapidement possible le 1er dirigeant du camp.       1.Sitôt informé de l’absence d’une personne, mobiliser le coordonnateur des opérations d’urgence et le mandater de rassembler l’équipe de recherche au point de rassemblement

2. Interroger calmement les campeurs et autres personnes à proximité du site où la personne manquante a été vue pour la dernière fois. 

  • Transmettre toute information pertinente au coordonnateur des opérations d’urgence (COU).
       
3. Inspecter rapidement les principaux lieux et bâtiments à proximité de l’endroit où la personne manquante a été vue pour la dernière fois.
  • Transmettre toute information pertinente au COU
       

4. Se rendre avec son groupe au point de rassemblement, calmement et de manière regroupée.

  • Au point de rassemblement, garder ses campeurs regroupés autour de soi, de façon à ce que le dénombrement des occupants puisse se faire rapidement en évitant l’égarement d’autres personnes
 

1. Se rendre au point de rassemblement avec sa trousse de contrôle et affecter les membres de l’équipe de recherche à leur territoire respectif.

  • Attribuer à chacun, des fiches d’inspection de bâtiments et d’emplacements à proximité de l’endroit où la personne manquante a été vue pour la dernières fois
   
   

Personne toujours manquante après 20 minutes de recherches:

2. Informer le 1er dirigeant des résultats non concluants.

3. Sonner l’alarme et déclencher la mise à exécution du Protocole de rassemblement et de dénombrement des occupants.

 

2. Contacter le 911. 

  • Informer les services d’urgence de la situation, du résultat des premières recherches et du déclenchement de la 2e phase plus étendue
   

2e phase des recherches

4. Relancer l’équipe de recherche en affectant les membres à un territoire différent de la ronde précédente et en élargissant le périmètre des recherches. 

  • Tous les employés non requis par l’encadrement des campeurs au point de rassemblement sont affectés à un territoire et participent aux recherches.
  • Inclure des patrouilles en voiture sur les chemins du camp et sur les routes environnantes, ainsi qu’en embarcations sur les plans d’eau du camp, si applicable.
 

3. Mobiliser la cellule d’urgence du camp et informer ses membres:

  • de la nature du sinistre en cours;
  • des mesures déjà prises;
  • de leur rôle et de leur mandat dans les prochaines interventions
   

Personne toujours manquante après 30 minutes du déclenchement de la 2e phase :

5. Informer le 1er dirigeant des résultats non concluants.

 

Personne toujours manquante après 30 minutes du déclenchement de la 2e phase :

4. Demander l’assistance des services d’urgence pour la conduite des prochaines opérations. 

   

6.Rassembler l’équipe de recherches.

  • Faire un bilan provisoire.
  • L’affecter, au besoin, au service des secours d’urgence pour la suite des opérations.

 

 

Personne toujours manquante après 30 minutes du déclenchement de la 2e phase :

5. Communique avec la famille de la personne manquante pour l’informer de la situation en cours, des démarches déjà réalisées et de celles à venir.

     7. Appliquer toute directive transmise par les services d’urgence et mobiliser au besoin les ressources internes.   6. Dès que le déroulement des opérations d’urgence le lui permet, communiquer avec son supérieur organisationnel pour l’informer des évènements. 
         7. Superviser la préparation d’un message qui sera transmis, dans les meilleurs délais, aux parents des campeurs, pour les informer des évènements survenus et de la condition de leurs enfants (en sécurité, localisation, endroit où venir le chercher, etc.).
   

 Personne retrouvée 

8. Informe le 1er dirigeant dès l’instant où la personne manquante a été retrouvée.

 

 Personne retrouvée

8. Communiquer avec la famille de la personne retrouvée du dénouement heureux de la situation et les informer des démarches de suivi (débriefing, soutien psychologique au besoin) qui seront entreprises.

   

 Personne retrouvée

9. Mettre un terme à l’exécution du Protocole de rassemblement et de dénombrement des occupants et renvoyer les campeurs et le personnel à la poursuite de leurs activités courantes.

  9. Démobiliser la cellule de crise et demander aux membres concernés d’effectuer certains suivis. 
   

 Personne retrouvée

10. Démobiliser l’équipe de recherche.

   9. Démobiliser la cellule de crise et demander aux membres concernés d’effectuer certains suivis.
         10. Mettre à exécution le Protocole de collecte et d’analyse de l’information.
        11. Au besoin, mettre à exécution le Protocole de gestion de crise.
        12. Mettre à exécution le Protocole de débreffage.