CONSIGNES AUX GESTIONNAIRES

  • Consulter le guide Aires de glissade – Guide d’aménagement et de gestion de l’AQLM
  • Afficher les règles de sécurité à l’entrée de l’aire de glissade. Utiliser des pictogrammes pour les règes les plus importantes, afin de faciliter la compréhension des jeunes participants.Lors de la création de la glissade, s’assurer que le site choisi soit suffisamment grand pour contenir les zones essentielles suivantes (voir illustration 2, page 26) :
    • Zone de descente (la pente)
    • Zone d’évacuation (pour sortir la zone de descente, au bas de la pente)
    • Zone de remontée (qui doit être un espace distinct de la zone de descente)
    • Zone d’attente et de regroupement (en haut de la pente)
    • Zone de services (endroit où se situe le matériel de glisse, la cabane chauffée, le stationnement, etc.)
  • Mettre en place un éclairage qui couvre toute la surface de l’aire de glissade.
  • Inspecter le site tous les jours, à l’ouverture le matin ou le soir lors de la fermeture. Faire une inspection complète de l’aire de glissade et du matériel de glisse avant le début de la saison.
  • Tester la piste avant son ouverture quotidienne par une descente qui permet d’évaluer la surface et de prendre la décision de fermer le site au besoin.
  • Observer régulièrement chaque pente afin d’identifier tout problème (ex. : formation de glace, zone dégarnie de neige, présence de débris) et le corriger immédiatement.
  • Niveler les bosses et enlever les sauts fabriqués par les jeunes, plus particulièrement ceux en bas de la pente (sauf dans les aires qui accueillent des planches à neige).
  • Porter une attention particulière de vérification des pentes pendant les périodes très achalandées ou lors d’évènements spéciaux.
  • Déplacer immédiatement tout matériel de glisse non-utilisé hors de la zone d’évacuation et de remontée.
  • S’assurer que les éléments prévus pour amortir les chocs (balles de foin, coussins protecteurs) soient dégagés de neige ou de glace afin qu’ils soient mobiles en cas d’impact.
  • Vérifier l’état des clôtures pour s’assurer qu’aucun élément accrochant, pointu ou coupant ne soit présent.
  • Ramollir la neige servant de remblai afin d’amortir les éventuels chocs.
  • Vérifier régulièrement que l’affichage soit toujours présent et en bon état, notamment les interdictions de glissade.
  • Fermer l’accès au site lorsque les conditions de glissade sont inadéquates (ex. : pluie verglaçante, fonte excessive de la neige).
  • Interdire l’accès à la pente lors de son entretien.
  • Rendre une trousse de premiers soins disponible à proximité et dans un endroit bien identifié.
  • Installer un moyen de communication efficace pour intervenir rapidement en cas de blessure

CONSIGNES AUX ANIMATEURS

  • Émettre les consignes de sécurité aux participants avant le début de l’activité.
  • Demander aux enfants de moins de 6 ans de porter un casque de sécurité.
  • Attendre au moins 10 secondes entre chaque départ du haut de la pente pour prévenir les risques de collisions.
  • Choisir le matériel de glisse (tube, crazy carpet, traineau, soucoupe) adapté à l’âge du participant.
  • Le matériel de glisse ne doit jamais contenir plus de personnes que prévu par son constructeur.
  • Mettre en retrait de l’aire de glissade, tout participant qui ne respecte pas les règles de sécurité.

CONSIGNES AUX PARTICIPANTS

  • Glisser sous la supervision d’un animateur en tout temps.
  • Attendre l’autorisation de l’animateur avant de s’engager sur la pente.
  • Respecter les autres participants (ne pas bousculer).
  • Ne pas glisser tête première.
  • Attendre d’être bien installé sur le tube avant de glisser.
  • Durant la glissade, garder les pieds et les mains dans le matériel de glisse.
  • Une fois arrêté au bas de la pente, dégager la piste rapidement afin d’éviter les collisions.
  • Remonter la pente en utilisant les sentiers prévus à cet effet.
  • Une fois l’activité terminée, remettre le matériel de glisse à l’endroit prévu.
  • Partager le matériel de glisse avec les autres participants.