Choisir un besoin dans la liste

 

Anxiété de séparation

Santé mentale
Troubles anxieux

sante-mentale

EN QUELQUES MOTS

L’anxiété de séparation est une anxiété excessive dans les situations de séparation, quand par exemple un enfant doit quitter la maison ou se séparer de personnes auxquelles il est attaché. Il craint alors qu'un malheur lui arrive ou arrive à une figure d'attachement. Les symptômes perturbent le fonctionnement social, scolaire ou familial. 

Note : On pourrait croire que l’anxiété de séparation n’affecte que les jeunes enfants, mais elle peut se présenter chez des individus de tous âges.

POUR MIEUX ME RECONNAÎTRE

Je redoute d'être séparé de mes parents (ou d’une figure d'attachement) :

> J’invente des scénarios catastrophiques d'événements malheureux.

> Je crains que mes parents partent et ne reviennent jamais.

> J’ai l’impression que seuls mes parents sont compétents pour me venir en aide en cas de besoin.

> J’évite les situations de séparation.

> Je refuse de me déplacer seul (pour aller à l'école, par exemple).

> Je peux refuser d'aller à l'école.

> J’appréhende de rester seul dans une pièce ou je refuse de rester seul à la maison.

> J’ai de la difficulté à dormir seul (j’essaie de dormir avec mes parents ou un autre membre de ma famille).

> J’insiste pour qu’un adulte demeure auprès de moi quand je vais au lit.

> Je refuse d'aller dormir à l'extérieur de la maison, que ce soit chez des amis ou dans un camp de vacances; je peux même refuser de me faire garder.

> Je cherche la proximité de mon parent, j’ai même tendance à m'agripper à lui.

> Je peux faire des cauchemars récurrents portant sur la séparation.

> Je peux faire des crises de colère ou de pleurs à l'idée de me retrouver séparé de mes parents.

> J’ai peur de me perdre, de me faire enlever et de ne jamais revoir mes parents.

Confronté à la séparation de mes parents, je réagis le plus souvent ainsi :

> J’ai un besoin constant de savoir où mes parents se trouvent et j’ai besoin de garder contact avec eux (ex. : par téléphone).

> J’éprouve une tristesse excessive et une nostalgie de la maison.

> J’éprouve une détresse et une anxiété excessives.

> Je peux faire des crises intenses de colère ou de pleurs.

> Il peut m’arriver d’exprimer des malaises somatiques tels que maux de tête, maux de ventre, nausées, vomissements, etc.

> Je m’agrippe à l'adulte.

> Je refuse de discuter et peux me mettre à crier.

> Je supplie mes parents de ne pas me quitter.

> Je réagis avec détresse quand mes parents arrivent en retard.

TRUCS POUR BIEN M’INTÉGRER

PRÉVENTION : AVANT L'ARRIVÉE

À L'ARRIVÉE

PENDANT LA JOURNÉE OU LE SÉJOUR

LIEN AVEC L'ADULTE

SIGNES SOMATIQUES

NOTE IMPORTANTE : Les informations contenues dans ces fiches ne sont pas exhaustives, bien qu'elles soient mises à jour régulièrement. Si vous avez des questions, des commentaires ou des trucs à partager, veuillez nous contacter.

Dernière mise à jour : 22 avril 2015