Choisir un besoin dans la liste

 

Déficience intellectuelle

Déficience intellectuelle

Deficience-intellectuelle

EN QUELQUES MOTS

La déficience intellectuelle représente un ensemble de limitations significatives du fonctionnement intellectuel (deux écarts types sous la moyenne dans l’échelle du QI) (raisonnement, planification, résolution de problème, pensée abstraite, compréhension d’idées complexes, mémorisation, attention) et des habiletés adaptatives conceptuelles (langage, lecture, écriture, temps et concepts mathématiques), sociales (relations interpersonnelles, respect des normes, loisirs) et pratiques (soins personnels, compétences)[1].



[1] Adapté de :http://amdi.info/wp/qui-sommes-nous/la-deficience-intellectuelle/

La déficience intellectuelle n’est PAS une maladie. C’est une condition de vie pour les personnes qui la vivent, un état permanent. On évite de dire UN déficient, UN handicapé. Il faut plutôt parler d’une personne AYANT ou VIVANT AVEC une déficience. Les termes « souffre de », « est atteint de » ou « est frappé de » ne sont pas appropriés puisque la D.I. est un état. Ces termes sont également misérabilistes et condescendants.

POUR MIEUX ME RECONNAÎTRE

> Je comprends lentement et j’ai de la difficulté à retenir et traiter l’information.

> J’ai de la difficulté à comprendre plusieurs consignes en même temps. Aussi, à court terme, il m’arrive d’oublier les consignes qu’on vient de me donner.

> J’ai parfois de la difficulté à m’exprimer clairement et à comprendre mes interlocuteurs.

> Ma motricité fine (manipulation de ciseaux, crayons, outils etc.) complique souvent mon efficacité.

> Parfois, je ne connais pas bien mes capacités. Il m’arrive de les surévaluer ou de les sous-évaluer. De plus, il m’arrive de ne pas faire attention aux dangers.

> Souvent, je n’ai pas de filtre en matière d’émotions il peut m’arriver d’avoir des réactions exagérées et de passer d’une émotion à une autre sans raison apparente. 

> J’exprime souvent mon affection par les contacts physiques. Ainsi, compte tenu de mon état, je suis grandement vulnérable aux abus.

> Mes comportements peuvent être impulsifs.

> J’ai souvent une faible estime personnelle.

 

TRUCS POUR BIEN M’INTÉGRER

ESTIME DE SOI

NIVEAU DE COMPRÉHENSION

EVALUATION DES CAPACITÉS

GESTION DES ÉMOTIONS

LIEN AVEC LES AUTRES

COMMUNICATION

MOTRICITÉ FINE EN ACTIVITÉ

NOTE IMPORTANTE : Les informations contenues dans ces fiches ne sont pas exhaustives, bien qu'elles soient mises à jour régulièrement. Si vous avez des questions, des commentaires ou des trucs à partager, veuillez nous contacter.

Dernière mise à jour : 22 avril 2015